Genève : l'Assemblée mondiale de la santé se penche sur le sort des patients atteints de démence

Écouter /

Selon l’OMS, la démence est l'une des causes principales de dépendance parmi les personnes âgées (Photo: OMS/P. Virot)

La 70ème Assemblée mondiale de la santé se poursuit à Genève, avec notamment ce lundi l'examen d'un projet de plan mondial d'action de santé publique contre la démence. Un plan d'action qui va tendre vers un monde où la démence est prévenue et où les personnes atteintes de démence et leurs aidants vivent bien et reçoivent les soins et le soutien dont ils ont besoin. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la maladie d'Alzheimer est la cause la plus courante de démence et serait à l'origine de 60 à 70 % des cas.

 

L'Organisation mondiale de la santé considère la démence comme l'une des causes principales de handicap et de dépendance parmi les personnes âgées dans le monde. La maladie d'Alzheimer reste la cause la plus courante de ce déséquilibre. On estime à 47 millions le nombre de personnes atteintes de démence dans le monde. La démence apparaîtrait également chez environs 10 millions de personnes chaque année. Ce qui représente un nouveau cas toutes les trois secondes. Et ce nombre pourrait s'élever jusqu'à 75 millions de cas d'ici 2030.

Sur le plan économique, l'impact est tout aussi considérable. A l'heure actuelle, les coûts engagés chaque année sont estimés à 818 milliards de dollars américain, soit 1,1 % du produit intérieur brut mondial.

Dans ces conditions, le Plan d'action repose sur un respect des droits fondamentaux des personnes atteintes de démence, conformément à la Convention de l'ONU sur les droits des personnes handicapées. L'objectif est d'arriver à une autonomisation et une participation des personnes atteintes de démence et de leurs aidants. Le Plan entend aussi accorder suffisamment d'importance à la prévention, à la guérison et aux soins. Ce qui passe, selon l'OMS, par de l'équité, une collaboration multisectorielle ainsi qu'une couverture sanitaire et sociale universelle pour la démence.

(Mise en perspective : Alpha Diallo, Nations Unies/Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...