Centrafrique : l'ONU condamne l'attaque meurtrière contre un convoi de la MINUSCA

Écouter /

Des Casques bleus de la MINUSCA en patrouille en République centrafricaine (RCA). Photo: MINUSCA

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné fermement mardi soir l’attaque perpétrée par un groupe soupçonné d’être composé d’anti-Balaka contre un convoi de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) le 8 mai, sur l’axe Rafai-Bangassou, dans le sud-est de la République centrafricaine.

L’attaque a causé la mort de quatre Casques bleus tandis que dix autres ont été blessés et évacués sur Bangui. Un Casque bleu est toujours porté disparu. Un précédent bilan de la MINUSCA indiquait que quatre Casques bleus avaient été tués, huit autres blessés et un porté disparu.

« Le Secrétaire général présente ses plus sincères condoléances aux familles endeuillées at aux gouvernements des pays contributeurs de troupes concernés, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général souligne que les attaques contre les Casques bleus des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre. Il lance un appel aux autorités de la République centrafricaine pour qu’une enquête soit lancée afin que les responsables répondent rapidement de leurs actes devant la justice », a-t-il ajouté.

Le chef de l’ONU a souhaité réitérer son soutien aux actions de la MINUSCA pour protéger les civils et stabiliser la République centrafricaine, et a demandé aux parties de répondre favorablement à l’appel du Président centrafricain Faustin Archange Touadéra en vue d’arrêter les violences et de travailler ensemble pour la stabilité du pays.

C'est dans ce contexte qu'est arrivé ce mercredi 10 mai à Bangui, Peter Thomson, le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Venu pour réaffirmer l'engagement de l'organisation auprès des autorités et du peuple centrafricain et pour soutenir le gouvernement dans l'atteinte des objectifs du développement durable(ODD), Peter Thomson, accompagné du Président de l'Assemblée nationale, Karim Meckassoua, du Premier Ministre, Simplice Sarandji et du Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga, s'est rendu à l'hôpital militaire de la MINUSCA, au chevet des casques bleus blessés au cours de l'attaque dont leur convoi a été victime le 8 mai.

Peter Thomson a apporté son réconfort et celui de l'organisation aux blessés et en a profité pour saluer le dévouement des casques bleus engagés sur tous les théâtres d'opérations au nom de la paix. « Je suis ici parce que je me consacre aux Objectifs de développement durable qui ont été mis en place par les Nations Unies pour guider le développement de cette planète de manière durable. Et je suis ici en Centrafrique pour faire passer le message sur les Objectifs de développement durable. Mais je suis également ici pour faire preuve de solidarité avec notre personnel de l'ONU sur le terrain, en particulier nos casques bleus » a-t-il déclaré au micro de Guira FM, la radio de la MINUSCA.

(Extrait sonore : Peter Thomson, Président de l'Assemblée générale des Nations Unies ; propos recueillis par Guira FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...