Bakou, l'UNESCO souligne que le monde a besoin de plus de « Soft Power »

Écouter /

Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, intervenant à Bakou (Capture d’écran d’ONU Web TV)

Au premier jour du 4ème Forum mondial sur le dialogue interculturel qui se tient à Bakou, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a appelé à une nouvelle forme de solidarité mondiale et de citoyenneté.

« La tolérance ne suffit pas. La coexistence passive est insuffisante », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, dans une allocution prononcée vendredi à l’ouverture de la conférence des Nations Unies consacrée au dialogue interculturel. « Les gens ont besoin de solidarité, de compréhension et de respect de la diversité ».

Mme Bokova a déploré la montée des conflits, l’extrémisme violent et le nettoyage culturel à travers le monde. L’éducation est attaquée, a-t-elle noté, ajoutant que la diversité culturelle et la liberté d’expression sont également menacées.

« Nous voyons les sociétés se fermer à ceux perçus comme étant les ‘Autres’, les minorités persécutées. Nous voyons la montée des haines anciennes, de l’antisémitisme, de la discrimination raciale, de l’intolérance », a déclaré la Directrice générale. ‘Dans ce contexte, nous n’avons pas le choix – nous devons rester fidèles à la boussole des droits de l’homme et de la dignité, et nous devons répondre ».

Pour Mme Bokova, le recours à la force ne peut plus arrêter les conflits, ni la montée de l’extrémisme violent. « Le pouvoir coercitif (‘Hard Power’) n’est pas suffisant. Nous avons besoin du pouvoir d’influence (‘Soft Power’) de l’éducation, de la connaissance, de la culture, de la communication, des sciences, pour renforcer les valeurs que nous partageons et reconnaître le destin que nous détenons en commun », a-t-elle souligné.

A Bakou, Mme Bokova a souligné le travail de protection du patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO, notamment la reconstruction au Mali des mosquées à Tombouctou détruites par des extrémistes islamistes en 2012.

La chef de l’UNESCO a également salué le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, pour son « leadership de longue date dans la promotion du dialogue interculturel ».

Pays hôte du 4ème Forum mondial sur le dialogue interculturel, l’Azerbaïdjan a une longue histoire associée à la ‘Route de la soie’, en tant que centre d’échange commercial de savoirs et d’art.

(Extrait sonore : Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...