Yémen: une campagne nationale de vaccination protège cinq millions d’enfants contre la polio

Écouter /

Un garçon se fait vacciner contre la polio à Sa'ada, Yemen. Photo: UNICEF/UN026952/Madhok

Dans un effort pour éviter le retour de la polio au Yémen et freiner la propagation de la rougeole, près de 5 millions d’enfants de moins de 5 ans ont été vaccinés lors d’une campagne nationale couvrant tous les gouvernorats du pays. Lancée en février 2017, la campagne, soutenue par un partenariat entre la Banque mondiale, l’UNICEF et l’OMS, est essentielle pour maintenir le pays sans polio et aider à minimiser le risque de poliovirus. La vaccination est l’une des plus sûres interventions de santé pour protéger les enfants contre les maladies potentiellement mortelles et débilitantes.

En dépit de l’intensification de la violence dans le gouvernorat de Saada, 369.000 enfants âgés de 6 mois à 15 ans ont aussi été vaccinés contre la rougeole – une maladie très contagieuse et potentiellement mortelle – et plus de 155.000 enfants de moins de cinq ans ont été vaccinés contre la polio .

Des milliers de travailleurs de la santé, d’éducateurs, de chefs religieux et de responsables et de conseils locaux ont joué un rôle clé dans la mobilisation de leurs communautés afin de maximiser la portée de la campagne de vaccination.  Grâce à leur soutien, les groupes à haut risque, comme les personnes déplacées et les réfugiés, ont également été vaccinés.

« L’OMS, l’UNICEF et la Banque mondiale, travaillent en étroite collaboration avec les autorités de santé pour prévenir la polio et freiner la propagation de la rougeole . ”Ce qui est remarquable avec cette campagne de vaccination c’est que nous avons déjà vacciné cinq millions d’enfants et que la campagne a pu couvrir l’intégralité du territoire  qui est en proie à des violences extrêmes depuis 2 ans,” a expliqué Tamara Kummer, spécialiste de la communication au bureau régional de l’UNICEF à Amman.

L’OMS et l’UNICEF ont fourni un appui soutenu au programme, ainsi que d’autres services de santé essentiels pour les enfants, y compris du carburant, des générateurs et des réfrigérateurs solaires pour conserver les vaccins à une température fraîche constante et un soutien dans le transfert des vaccins des chambres froides nationales et des gouvernorats aux établissements de santé locaux et aux équipes de vaccination.

”Grâce à ces campagnes de vaccination qui ont pu atteindre les enfants malgré les immenses difficultés des équipes de santé ca a permis a maintenir le statut du Yémen comme un pays où la polio ne circule pas“, a-t-elle ajouté.

(Interview: Tamara Kummer, spécialiste de la communication au bureau régional de l’UNICEF à Amman; propos recueillis par Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...