Yémen : le PAM intensifie ses opérations pour aider des millions de personnes confrontées à la famine

Écouter /

À Mazrak, au Yémen, une fillette de cinq ans, malnutrie, a reçu un bracelet rose pour montrer qu'elle n'a pas assez à manger. (Photo HCR/Hugh Macleod)

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé mercredi qu’il allait intensifier ses opérations au Yémen pour fournir une assistance à des millions de personnes qui sont menacées par la famine.

La nouvelle opération coûtera près de 1,2 milliard de dollars sur une période d’un an et devrait permettre au PAM d’accroître son assistance pour nourrir 9 millions de personnes très affectées par l’insécurité alimentaire dans ce pays.

Selon le PAM, le succès de cette opération repose sur l’octroi immédiat de ressources suffisantes par les bailleurs de fonds.

« La situation se rapproche d’un point de rupture au Yémen avec des niveaux sans précédent de faim et d’insécurité alimentaire. Des millions de personnes ne peuvent plus survivre sans aide alimentaire », a déclaré le Représentant du PAM au Yémen, Stephen Anderson. « Nous sommes dans une course contre la montre pour sauver des vies et empêcher une famine à grande échelle dans le pays, mais nous avons besoin de toute urgence de ressources pour le faire ».

Avec cette nouvelle opération, le PAM vise à fournir une aide alimentaire à près de sept millions de personnes et un soutien nutritionnel à 2,2 millions d’enfants.

Le PAM aidera également l’allaitement maternel et les mères enceintes avec des aliments nutritifs spécialisés.

En avril et en mai et jusqu’à ce qu’il puisse obtenir les fonds dont il a besoin, le PAM accordera la priorité à 6,8 millions de personnes pour une aide alimentaire urgente. Un deuxième groupe prioritaire de 4,2 millions de personnes recevra une ration alimentaire réduite, incluant 60% du panier alimentaire complet.

« Nous devons garantir des ressources urgentes pour répondre aux besoins de 6,8 millions de personnes qui souffrent d’insécurité alimentaire au Yémen ainsi que des millions d’enfants et de femmes malnutris », a dit M. Anderson.

Les affrontements et l’insécurité sont les principaux moteurs de l’insécurité alimentaire, avec des effets dévastateurs sur les revenus des familles et la situation nutritionnelle. Le nombre de personnes nécessitant une aide alimentaire dans le pays est passé de 14 millions à 17 millions de personnes au second semestre de 2016.

Malgré des obstacles en matière d’accès et de sécurité, le PAM a fourni en février une aide alimentaire à près de 5,3 millions de personnes dans 17 gouvernorats mais à des niveaux réduits. En même temps, le PAM a aidé plus de 9.000 réfugiés de la Corne de l’Afrique dans le camp de Kharaz, au nord-ouest de la ville d’Aden.

 

 

(Extrait sonore: Reem Nada, porte-parole du PAM au Caire; propos recueillis par Mustafa Al Gamal)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...