Syrie : l'ONU condamne l'attentat contre les évacués à Rasheedin

Écouter /

Stéphane Dujarric, porte-parole de l’ONU.(Photo: ONU)

Les Nations Unies ont condamné samedi l’attaque menée à Rasheedin, à l’ouest d’Alep, en Syrie, sur 5 000 évacués qui se déplaçaient des villes de Foah et Kefraya vers des zones contrôlées par le gouvernement.

Selon la presse, des douzaines de personnes, y compris des enfants, auraient été tués et encore plus blessés lorsqu'un kamikaze a fait sauter son véhicule à coté des bus transportant les personnes évacuées.

L'ONU a affirmé que les responsables de l’attaque de samedi doivent être traduits en justice.

Selon l'Organisation les évacuations s' effectuaient «conformément»  à l’accord conclu la semaine dernière, avec l'appui du Qatar et de l'Iran, visant l'évacuation de populations assiégées des quatre villes de Foah, Kefraya, Madaya et Zabadani.

Dans un communiqué publié par son porte-parole, le chef de l'ONU a appelé les parties à assurer la sécurité de ceux qui attendent d’être évacués.

António Guterres a exprimé ses condoléances aux familles des victimes de l’incident et souhaité aux blessés un rétablissement rapide.

 

 

 

(Mise en perspective :  Cristina Silveiro)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...