Soudan du Sud: le PAM "horrifié" par le meurtre de trois de ses travailleurs à Wau

Écouter /

Une Sud soudanaise dans un camp pour déplacés à Wau au Soudan du Sud. (Photo: OCHA/Guiomar Pau Sole)

Le Programme alimentaire mondial (PAM) s’est déclaré horrifié vendredi d’apprendre que trois porteurs travaillant pour le bureau du PAM à Wau, au Soudan du Sud, ont été tués lors de violences qui ont ravagé la ville cette semaine.

Les trois hommes – Daniel James, Ecsa Tearp et Ali Elario, tous ressortissants du Soudan du Sud – auraient été tués lundi alors qu’ils essayaient de se rendre dans un entrepôt du PAM où ils travaillaient comme porteurs.

Deux d'entre eux sont morts des suites de blessures causées par des coups de machette et le troisième a été abattu, a précisé l’agence onusienne dans un communiqué de presse.

"Nous sommes indignés et navrés de la mort de nos collègues, qui travaillaient tous les jours pour aider à nourrir des millions de leurs compatriotes", a déclaré la Directrice du PAM dans le pays, Joyce Luma.

“Nos sympathies et nos condoléances vont à leurs familles. Leur dévouement ne sera pas oublié et nous demandons aux autorités sud-soudanaises de faire en sorte que les responsables de cette violence indescriptible rendent des comptes pour leurs actes”, a-t-elle ajouté.

Le PAM a appris jeudi le décès de ces travailleurs par la société qui les employait. Cette société est en contrat avec le PAM pour fournir des services de chargement et de déchargement à l’entrepôt de Wau.

 

(Mise en perspective: Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...