Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail : des données exactes pour sauver des vies

Écouter /

En cette Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail , l'OIT appelle à améliorer de façon considérable et urgente la qualité des données sur la sécurité et la santé au travail au niveau national.

Plus de 2,3 millions de décès et 300 millions d'accidents provoquant des blessures sur le lieu de travail sont enregistrés chaque année selon l'Organisation internationale du travail.

Mais l'OITsouligne que ces chiffres ne traduisent ni l'ampleur du problème, ni de l'incidence réelle des accidents du travail et des maladies professionnelles sur les travailleurs et leurs familles, et sur l'activité économique.

De meilleures données permettraient notamment de détecter les dangers nouveaux et les risques inattendus, recenser les secteurs dangereux, élaborer des mesures préventives et mettre en œuvre des politiques, des systèmes et des programmes tant au niveau national et qu'à l'échelle de l'entreprise.

Elles sont aussi d'une grande utilité pour le diagnostic précoce des maladies professionnelles et pour la mise en place de mesures destinées à assurer la reconnaissance de ces maladies et l'indemnisation des victimes.

Aussi, avec des données de qualité les pays seraient mieux à même de realiser le Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations Unies, concernant notamment l'objectif de développement durable 8 qui consiste en particulier à défendre les droits des travailleurs, à promouvoir la sécurité sur le lieu de travail et à assurer la protection de tous les travailleurs, y compris ceux qui ont un emploi précaire.

Pour sa part l'OIT réaffirme sa volonté d'appuyer les États Membres Elle le fera notamment en mettant à leur disposition une «boîte à outils SST» pour les aider à collecter et à utiliser des données fiables.

 

(Mise en perspective: Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...