Journée internationale du jazz: promouvoir la paix et le dialogue entre les cultures

Écouter /

Journée internationale du jazz. (Photo:ONU)

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, et l'Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO, Herbie Hancock, prendront part dimanche soir à la 6e Journée internationale du jazz.

La Journée est marquée par un concert exceptionnel au Gran Teatro de La Havane qui sera retransmis en direct sur le web par l'UNESCO.

Des artistes de premier plan du monde entier rendront hommage à cette musique internationale qu'est le jazz.

Creuset musical et culturel, la ville de La Havane a été choisie pour accueillir les célébrations principales de l'édition 2017.

Organisée chaque année le 30 avril en partenariat avec le Thelonious Monk Institute of Jazz, la Journée internationale du jazz montre que cette musique est un vecteur de liberté et de créativité, favorise le dialogue interculturel à travers le respect et la compréhension et réunit les peuples de toutes les parties de la planète.

Cette Journée est reconnue à la fois par l'UNESCO et les Nations Unies. Les célébrations doivent beaucoup au soutien de Toyota, qui en est cette année le partenaire principal.

Parmi les artistes internationaux qui se produiront, on peut citer : Ambrose Akinmusire (Etats-Unis), Carl Allen (Etats-Unis), Marc Antoine (France), Richard Bona (Etats-Unis), Till Brönner (Allemagne), A Bu(Chine), Igor Butman (Fédération de Russie), Bobby Carcassés (Cuba), Regina Carter (Etats-Unis), Kurt Elling (Etats-Unis), Kenny Garrett (Etats-Unis), Herbie Hancock (Etats-Unis), Antonio Hart (Etats-Unis),Takuya Kuroda (Japon), Ivan Lins (Brésil), Sixto Llorente (Cuba), Marcus Miller (Etats-Unis), Youn Sun Nah(République de Corée), Julio Padrón (Cuba), Gianluca Petrella (Italie), Gonzalo Rubalcaba (Cuba), Antonio Sánchez (Mexique), Christian Sands (Etats-Unis), Esperanza Spalding (Etats-Unis), Chucho Valdés (Cuba),Ben Williams (Etats-Unis), Tarek Yamani (Liban), Dhafer Youssef (Tunisie), Pancho Amat (Cuba), César López (Cuba) et bien d'autres. Herbie Hancock et Chucho Valdés seront les directeurs artistiques de la soirée et John Beasley et Emilio Vega les directeurs musicaux.

« L'UNESCO est fière d'être une nouvelle fois associée au Thelonious Monk Institute of Jazz ainsi qu'à l'Institut cubain de la musique pour porter haut les couleurs du jazz, de la liberté, de la créativité, de la diversité et de l'unité. L'accent mis sur Cuba cette année témoigne du pouvoir qu'a le jazz de créer des passerelles et de réunir les femmes et les hommes autour de valeurs et d'aspirations communes », a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO.

Selon l’UNESCO, l’histoire du jazz s’inscrit dans la quête de la dignité humaine, de la démocratie et des droits civiques. « Son rythme et sa diversité ont renforcé la lutte contre toutes les formes de discrimination et de racisme », a dit Mme Bokova.

 

 

(Mise en perspective: Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...