David Gressly promet « l'optimisation » de la force de la MONUSCO au Kasaï et à l'Est de la RDC

Écouter /

Le Représentant spécial-adjoint du Secrétaire général de l'ONU en RD Congo, David Gressly devant la presse à Kananga (Kasaï-Central). Photo MONUSCO/Myriam Asmani.

Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC), David Gressly, a indiqué que la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) envisage d'optimiser ses forces déployées tant au Kasaï que dans l'Est du pays afin de les rendre plus efficaces et performantes.

« C'est une obligation de notre part de voir comment on peut optimiser cette force avec une augmentation des forces spécialisées qui sont adaptées à la situation, avec plus de mobilité, avec la capacité d'un déploiement rapide », a déclaré David Gressly mercredi lors de la conférence hebdomadaire de la MONUSCO.

Le numéro 2 de la MONUSCO estime que « l'optimisation de la force de la MONUSCO dans ces régions de la RDC va contribuer efficacement à la lutte contre les groupes armés qui écument ces coins.

David Gressly invite pour cela New York à s'impliquer pour que cette option soit effective, soulignant que « l'optimisation de la force de la MONUSCO » est recommandée par la nouvelle résolution de l'ONU qui renouvelle le mandat de la Mission de l'ONU en RDC.

Il promet des progrès en rapport avec l'impact de cette optimisation sur le terrain des opérations dans six mois.

(Extrait sonore : David Gressly, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies en RDC ; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...