Choléra/diarrhée: plus de 500 morts depuis janvier en Somalie frappée par une grave sécheresse

Écouter /

Un enfant somalien buvant de l’eau dans un camp de déplacés internes de Baidao (Photo: OCHA)

C'est le cocktail explosif dont redoutent les humanitaires. La sécheresse prolongée qui frappe la Somalie cause une insécurité alimentaire très répandue, tandis que l'absence d'eau potable est en train de provoquer une épidémie de choléra. Lors d'un point de presse ce jeudi à Genève, un porte-parole du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU a indiqué que plus de 500 personnes sont mortes depuis janvier de choléra et de diarrhées aiguës sur plus de 20.000 personnes affectées par la maladie en Somalie. Et Jens Laerke redoute que cette combinaison de la sécheresse, de la faim et des maladies diarrhéiques conduit à davantage de mouvements de populations pour un pays qui n'a pas été épargné par un conflit civil depuis deux décennies.

 

Lors de sa visite en Somalie le 7 mars dernier, le Secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres avait alerté la communauté internationale sur le « cauchemar » d'une « combinaison du conflit, de la sécheresse, du changement climatique, des maladies et du choléra » dans ce pays. Un scénario tant redouté pour Mogadiscio rongé par deux décennies de guerre civile et des crises humanitaires chroniques. Comme pour illustrer l'urgence de la situation sur le terrain, le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU note que depuis mars dernier, plus de 100.000 personnes déplacées par la sécheresse sont arrivées à Baidoa, la capitale de la région méridionale en provenance des zones environnantes.  Et dans ces régions de Bay et de Bakol dans le sud-ouest de la Somalie, la sécheresse et le manque d'eau potable ont déjà des conséquences sur la santé des populations. Selon le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU, ces deux provinces représentent plus de la moitié des cas de choléra et de diarrhées aiguës (14.300 sur plus de 21.000 cas) et environ les deux tiers des décès (300 sur 533 décès) répertoriés au 10 avril.

Au total, « sur plus de 21.000 personnes affectées par cette épidémie, 533 personnes sont mortes de choléra et de diarrhées aiguës en Somalie depuis le début de cette année, fait remarquer Jens Laerke, le porte-parole d'OCHA. Le taux de létalité qui mesure le risque de mort provoquée par la maladie est de 2,3% actuellement, soit un taux deux fois plus élevé que le seuil d'urgence  de l'épidémie fixé à 1% par l'Organisation mondiale de la santé. La situation est particulièrement préoccupante dans les régions du Moyen Juba et de Bakol, dans le Sud de la Somalie, où les taux de létalité lié à l'épidémie de choléra/diarrhée atteignent respectivement 14,1% et 5,1%.

De façon générale, cette sécheresse qui frappe la Somalie a déjà provoqué de nombreux déplacements, plus d'un demi-million depuis novembre dernier alors que le pays comptait déjà quelque 1,1 million de déplacés internes.  Au total, quelque 6,2 millions de personnes ont un besoin urgent d'aide humanitaire en Somalie. Parmi ces populations vulnérables, 2,9 millions de Somaliens sont en situation de crise ou d'urgence liée à l'insécurité alimentaire ».

Soit en phases 3 et 4 sur une échelle de 5, selon le classement utilisé par l'ONU. La phase 5 étant celle de la famine.  Les Nations Unies rappellent d'ailleurs que la sécheresse qui frappe le pays devrait perdurer à moyen terme, d'autant que les différents scénarios  ne prévoient pas pour le moment une amélioration de la météo pour les six prochains mois.

Il faut juste rappeler qu'en 2011, la dernière famine en date en Somalie a tué au moins 260.000 personnes, dont la moitié d'enfants de moins de 5 ans, selon le Programme alimentaire mondial (PAM). Cette année, la Corne de l'Afrique est touchée par une grave sécheresse, particulièrement la Somalie mais aussi des parties de l'Ethiopie et du Kenya.

(Extrait sonore : Jens Laerke, porte-parole du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...