Angola : le HCR organise un pont aérien pour aider les réfugiés congolais nouvellement arrivés

Écouter /

 

Le personnel du HCR au centre d’accueil de Mussungue, en Angola, distribue des denrées alimentaires aux réfugiés congolais qui ont fui la violence dans la région du Kasaï. (© UNHCR / A. Lucamba)

Un avion transportant des articles de secours est arrivé dimanche matin à Luanda, la capitale de l’Angola, pour aider plus de 11 000 personnes qui ont fui les violences récentes dans les Kasaï en République démocratique du Congo (RDC), selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

L’avion en provenance de Dubaï, transportait 3.500 bâches en plastique ainsi que 100 rouleaux de plastique pour abriter les réfugiés pendant la saison des pluies, 17.000 tapis, 16.902 couvertures thermiques, 8.000 moustiquaires, 3.640 kits de cuisine, 8.000 bidons et 4.000 seaux en plastique.

Le HCR compte faire parvenir plus d'articles en Angola au cours des prochains jours.

L’agence onusienne achète également de la nourriture locale pour soutenir les personnes les plus vulnérables, y compris les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées.

Selon la Représentante régionale du HCR, Sharon Cooper, les réfugiés nouvellement arrivés ont un besoin urgent d’aide vitale, y compris de nourriture, d’eau, d’abri et des services médicaux.

Le conflit brutal dans les provinces des Kasaï en RDC a déjà provoqué le déplacement de plus d’un million de civils à l’intérieur du pays depuis août 2016.

Le HCR a demandé au gouvernement angolais, de permettre aux réfugiés de continuer à traverser la frontière, de fournir un accès sans entrave pour aider les nouveaux arrivés, ainsi que de ne pas renvoyer les personnes qui fuient la violence en RDC.

L’Angola accueille actuellement quelque 56.700 réfugiés et demandeurs d’asile, dont près de 25.000 proviennent de la RDC.

Le HCR en Angola disposait d’un budget annuel initial de 2,5 millions de dollars pour protéger et venir en aide à quelque 46.000 personnes. Pour répondre à l’urgence actuelle, le HCR demande un montant total de 5,5 millions de dollars pour fournir une assistance immédiate.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...