L'ONU et la ville de New York annoncent un Festival mondial des océans en juin

Écouter /

Photo: WMO/Olga Khoroshunova

L’ONU et la ville de New York vont accueillir conjointement un Festival mondial des océans le jour précédant le coup d’envoi de la première Conférence des Nations Unies sur les océans, qui aura lieu du 5 au 9 juin 2017 dans la métropole américaine.

Cette annonce a été faite ce mardi lors d’une conférence de presse du Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Peter Thomson, et de la Commissaire aux affaires internationales de la ville de New York, Penny Abeywardena.

Selon Mme Abeywardena, qui s’exprimait au nom du maire Bill De Blasio, le festival, organisé le 4 juin 2017 par la Global Brain Foundation, « mobilisera les gens à travers le monde » pour soutenir les espèces marines et les moyens de subsistance menacés.

Avec des centaines de kilomètre de littoral, la ville de New York est consciente « de la nécessité pour les villes de protéger la planète contre les dégradations, par une consommation durable et une gestion efficace des ressources naturelles et en atténuant les effets néfastes des changements climatiques », a-t-elle ajouté.

La Conférence sur les océans réunira des acteurs du monde entier pour appuyer l’objectif 14 de développement durable sur la préservation et l’utilisation durable des océans dans le monde.

Le Président de l’Assemblée générale, Peter Thomson, a déclaré que l’objectif de cette conférence serait de trouver « des solutions humaines » à la dégradation de la vie marine et de son environnement.

Il a rappelé que les océans étaient « en difficulté », citant la pollution marine et le fléau des plastiques dans la mer ; la poursuite des subventions à la pêche malgré l’effondrement des stocks de poissons ; et les écosystèmes côtiers dégradés à travers le monde.

« Je pourrais continuer sur les malheurs des océans, mais tous les problèmes humains ont des solutions humaines et c’est sur quoi porte la Conférence sur les océans : fournir des solutions, s’efforcer de trouver ces solutions. C’est ce que nous ferons pendant cinq jours et, comme vous le savez, il y a un appel à l’action en cours de négociation entre les États membres qui progresse », a-t-il dit.

M. Thomson a également encouragé tous ceux qui se préoccupent du sort des océans à enregistrer leurs engagements volontaires sur le site web de la conférence, d’ici le 4 juin.

(Mise en perspective: Jérôme Bernard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...