CSW: les défis des femmes pour s’intégrer dans le monde militaire en Italie

Écouter /

Amiral Pier Federico Bisconti, adjoint du chef de cabinet du ministre de la défense italienne avec Commandant Orivella Irene Micelotta, du corps des Carabiniers de Cecina en Italie. Photo: florence Westergard

Pendant les neufs jours de travaux de la Commission de la condition de la femme  de nombreux évènements parallèles consacrés à  l'égalité entre les sexes et l'autonomisation des femmes ont lieu aux Nations Unies.

Une de ces réunions mettait en valeur les femmes italiennes habilitées dans les forces armées et l’entrepreneuriat.  Intitulée «Per aspera ad astra»  ou le chemin qui mène aux étoiles, elle examinait comment les femmes dans les forces armées italiennes contribuent à l’autonomisation des femmes  au sein des opérations internationales .  L'occasion pour ONU Info de rencontrer  l’Amiral Pier Federico Bisconti, adjoint du chef de cabinet du  Ministre de la défense italienne.

En Italie, les femmes ont seulement commencé à être recrutées pour une carrière militaire en 2000, et aujourd’hui, les forces armées italiennes, en collaboration avec le Corps des Carabiniers (police militaire), comprennent 12 000 femmes dans leurs rangs. La politique de la Défense italienne exige que les femmes ne soient exclues d'aucun secteur, et ces dernières ont donc  accès à l'ensemble des corps et spécialités militaires.

Une femme occupe en outre pour la première fois les fonctions de Ministre de la défense de l'Italie.

(Interview : Amiral Pier Federico Bisconti, adjoint du chef de cabinet du  ministre de la défense italienne. Propos recueillis par Florence Westergard)

 

Classé sous Dossiers, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...