Syrie: l'UNICEF dénonce les attaques contre les enfants

Écouter /

Une jeune fille devant les décombres de son école à Idlib, en Syrie (octobre 2016). Photo: © UNICEF/UN055729/

Alors que tous les invités aux pourparlers inter-syriens sont arrivés à Genève et sont à pied d'œuvre pour entamer ce vendredi ce cinquième cycle de discussions, l'UNICEF tire de nouveau la sonnette d'alarme. Le Directeur du bureau régional de l'agence onusienne se dit consterné de voir que les enfants continuent d'être attaqués et lance un appel vibrant en leur faveur.

Geert Cappelaere dénonce notamment la récente attaque contre une école à Ar-Raqqa, au nord-est de la Syrie qui a tué 53 civils dont 12 enfants.

Selon lui, une telle violence illustre bien l'échec persistant de la communauté internationale à mettre un terme à un conflit qui a déjà duré plus de 2 200 jours.

Cela montre que les enfants sont privés de leur droit fondamental à la vie, qu'ils ne sont en sécurité dans aucun endroit et qu'on leur dénie même leur droit à l'éducation.

C'est pourquoi, poursuit le Directeur régional de l'UNICEF, toutes les parties et celles qui ont une influence doivent redoubler d’efforts pour trouver une solution politique au conflit et mettre les droits de l’enfant au centre de toutes leurs délibérations.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...