Staffan de Mistura préoccupé par l’escalade des combats en Syrie

Écouter /

Staffan de Mistura, intervenant devant la presse à Genève (archive) Photo: ONU/Anne-Laure Lechat

L’Envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie a fait part de sa profonde préoccupation suite à la récente escalade des combats à Damas, à Hama et dans d’autres parties du pays.

Dans une déclaration à la presse publiée samedi après-midi, Staffan de Mistura a indidqué que les violations croissantes de ces derniers jours sapent le régime de cessez-le-feu élaboré lors des réunions d’Astana, au Kazakhstan, entrainant des conséquences négatives importantes pour la sécurité des civils, l’accès humanitaire et l’élan du processus politique.

Dans ce contete, l'Envoyé spécial a appelé l'Iran, la Russie et la Turquie, les trois pays qui se sont portés garants du cessez-le-feu entré en vigueur le 30 décembre 2016, à entreprendre des efforts urgents pour le maintenir. Il a également porté ces appels à l’attention de la Russie et des États-Unis en leurs qualités de coprésidents du Groupe de soutien international pour la Syrie.

Lors d’une conférence de presse vendredi soir, Staffan de Mistura avait indiqué que les dernières évolutions en matière de sécurité étaient à l’ordre du jour des négociations intersyriennes qui se poursuivaient ce samedi à Genève

Soulignant l’importance d’engager le plus d’acteurs régionaux possible dans la résolution de la crise syrienne, Staffan de Mistura a par ailleurs annoncé qu’il se rendrait lundi au Caire à l’invitation de la Ligue arabe. Son adjoint, Ramzy Ezzeldin Ramzy, présidera les négociations à Genève pendant son déplacement.

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

 

 

Classé sous Conflits, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...