Kananga : Maman Sidikou appelle à la libération de deux experts onusiens enlevés

Écouter /

Maman Sambo Sidikou, Représentant spécial du secrétaire général de l'Onu en République démocratique du Congo le 27/11/2015 à Kinshasa (Crédit photo : Radio Okapi/Ph. John Bompengo)

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies, Maman Sidikou, a appelé mercredi 15 mars, les ravisseurs de deux experts de l'ONU sur l'axe Bunkonde-Tshimbulu (Kasaï-Central) de les libérer.

Il l'a dit lors d'une visite de quelques heures à Kananga ce mercredi.

«En ce moment, nous sommes sur la piste de deux de nos collègues de Nations unies qui ont disparu avec leurs accompagnateurs, quatre Congolais. Tous les efforts sont en branle à notre niveau, au niveau des institutions internationales et du gouvernement pour les retrouver», a-t-il indiqué.

Les personnes portées disparues depuis le 12 mars sillonnaient à moto, quand elles sont tombées entre les mains des forces négatives non encore identifiées sur le pont Moyo à proximité du village Ngombe, a indiqué lundi le gouvernement dans un communiqué.

«Il se passe quand même des choses à Kananga dans le Kasaï. L'objet principal de ma mission, c'était de parler à notre staff et toute l'équipe pour leur dire que nous suivons de près ce qui se passe et nous sommes avec vous. Votre sécurité, votre bien être, c'est aussi notre souci», a dit M. Sidikou, après un échange avec le personnel de l'ONU à Kananga.

Les provinces du Kasaï font face depuis l'année dernière a des affrontements entre les forces de l'ordre et les miliciens se réclamant du chef coutumier Kamwina Nsapu, tué en août 2016.

(Extrait sonore : Maman Sidikou, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo; propos recueillis par Radio Okapi)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...