Iraq : le HCR ouvre un nouveau camp pour accueillir des déplacés de Mossoul

Écouter /

Un garçon âgé de 3 ans dans un camp de déplacés près de Mossoul, en Iraq. Photo HCR/Caroline Gluck

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé mardi avoir ouvert un nouveau camp dans la région de Mossoul, en Iraq, pour accueillir de nouvelles personnes déplacées par la récente offensive de l’armée iraquienne pour reprendre la partie ouest de cette ville des mains de l’Etat islamique d’Iraq et du Levant (EIIL).

« Les camps à l’est se remplissent rapidement, tandis que ceux au sud sont pleins. Plus de 195.000 personnes sont actuellement accueillies dans les 21 camps construits par les agences des Nations Unies et le gouvernement autour de Mossoul, et il y a actuellement de la place pour 109.000 nouveaux arrivants dans les camps existants », a expliqué une porte-parole du HCR, Cécile Pouilly, lors d’un point de presse à Genève.

Le HCR est en train construit deux camps supplémentaires près de Mossoul pour 39.000 déplacés. L’agence est également en train de monter 19 tentes dans le camp de Hammam al-Alil pour servir de centres d’accueil et de zone de transit. Elle étudie aussi l’expansion des capacités dans les camps au nord de la ville. Le plus grand défi est de trouver des terrains appropriés pour construire de nouveaux camps.

Le camp de Chamakor ouvert cette semaine, situé à l’est de Mossoul, a reçu ses premiers 200 résidents lundi. « D’autres arrivées sont attendues mardi et pendant toute la semaine. Il est prêt à accueillir immédiatement 6.600 personnes », a précisé la porte-parole.

La faim et l’insécurité ont été citées comme des facteurs clés dans la décision de fuir par les familles nouvellement déplacées.

« Les nouveaux arrivants sont désespérés, visiblement traumatisés, affamés et déshydratés. Beaucoup sont arrivés sans chaussures et portant des vêtements trempés, ayant parcouru de longues distances pour se trouvent en lieu sûr aux points de contrôle tenus par le gouvernement », a dit Mme Pouilly.

Actuellement, plus de 211.000 Iraquiens ont été déplacés par les combats à Mossoul, dont plus de 50.000 depuis le début des récentes opérations dans l’ouest de Mossoul qui ont démarré le 19 février.

(Mise en perspective : Laetitia Kouassi)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...