Iraq : des enfants effrayés fuient l'Ouest de Mossoul

Écouter /

Une famille iraquienne qui a fui les combats à Mossoul recueille des articles d'aide au camp de Hasansham. Photo: UNHCR / Ivor Prickett

Plus de 30.000 personnes ont fui les combats à Mossoul-Ouest depuis le début il y a 10 jours de l'opération contre le groupe Etat islamique lancée par les forces iraquiennes. Dans un entretien accordé à ONU-Infos, le Coordinateur d'urgence pour l'UNICEF sur la situation en Iraq fait état d'une accélération des déplacements de familles et d'enfants qui viennent de la partie ouest de Mossoul pour se diriger vers le sud de la ville. Depuis Erbil où il se trouve présentement, Bastien Vigneau décrit  le sort d'enfants apeurés par les bombardements  et des gamins ravis d'être à l'abri et en sécurité.

 

Les Nations Unies estiment que plus de 30.000 civils iraquiens ont réussi à quitter la partie occidentale de la deuxième ville d'Iraq depuis le 19 février, début de l'offensive des forces gouvernementales pour en chasser totalement le groupe djihadiste Etat islamique (EI). Parmi ces déplacés, l'UNICEF aurait recensé près de 15.000 enfants déplacés au cours de ces dix derniers jours. Des enfants qui ont fui les combats mais aussi les pénuries de toutes sortes, notamment de nourriture. « Des rapports indiquant de manque de vivres dans l'Ouest de Mossoul ont été rapportés par nos équipes dans les centres de transit », fait remarquer l'UNICEF.

L'ONU estime qu'il y a environ 750.000 personnes, dont plus de 250.000 enfants à Mossoul.

(Interview : Bastien Vigneau, Coordinateur d'urgence pour l'UNICEF sur la situation à Mossoul ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...