Gros plan sur les défis de la lutte contre le trafic de biens culturels avec INTERPOL

Écouter /

La Grande arche de Palmyre, en Syrie, avant sa destruction par Daesh. Photo: UNESCO/Yvon Fruneau

La résolution 2347 adoptée vendredi par le Conseil de sécurité prie instamment les États membres à élaborer une large coopération policière et judiciaire pour empêcher et combattre le trafic de biens culturels dont tirent ou pourraient tirer profit les groupes criminels organisés ou terroristes.

Dans un entretien accordé à ONU Info Roraima Andriani, la Directrice du Directorat pour le crime organisé et le crime émergeant d'INTERPOL, fait le point sur les défis à relever pour mener ce combat, à commencer par la mobilisation des États Membres et la formation des forces de police.

Elle revient également sur les innovations apportées à la vaste base de données d'œuvres volées mise sur pied par INTERPOL.

(Interview : Roraima Andriani, la Directrice du Directorat pour le crime organisé et le crime émergeant d'INTERPOL. Propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...