Yémen : plus de 34.000 déplacés ces dernières semaines dans le sud-ouest du pays

Écouter /

Environ 200 familles déplacées vivent dans ce camps informel à Dharwan, au Yémen (photo : HCR / Mohammed Hamoud)

Les combats entre rebelles Houthis et forces pro-gouvernementales se poursuivent dans les zones côtières de Mokha et à Dhubab. Ces violences au sud-ouest du Yémen ont fait 34.000 déplacés. Parmi les déplacés, 28 000 se sont rendus dans d'autres parties du gouvernorat de Taëz. Plus de 2500 personnes ont rejoint la région limitrophe d'al-Houdeydah.

Le HCR a déployé des équipes d'évaluation à al-Houdeydah. Il a distribué une assistance d'urgence, notamment des abris. Selon le porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) William Spindler, l'aide à plus de 3.500 personnes continue par ailleurs. Elle devrait être élargie à plus de 5000 personnes dans le gouvernorat d'al-Houdeydah.

Et le HCR négocie une assistance d'urgence à plus de 6.300 personnes à Maqbanah, dans la région de Taëz. La situation est également difficile pour son personnel. Deux de ses employés ont échappé de peu mardi à un missile à 60 km d'al-Houdeydah.

(Extrait sonore : William Spindler, porte-parole du HCR à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...