Yémen : l'OMS répond aux besoins sanitaires des populations fuyant les conflits d'Al-Mokha

Écouter /

Photo : OMS

Alors que de violents conflits se poursuivent dans la ville d’Al-Mokha dans le gouvernorat de Taizz, au Yémen, plus de 8 000 personnes ont fui vers plusieurs districts du gouvernorat d’Al-Hudaydah. Les équipes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur place dispensent des soins de traumatologie et des soins de santé primaires aux personnes nouvellement déplacées, ainsi que des médicaments et des fournitures aux établissements de santé.

“Des centaines de familles se sont retrouvées sans abri du jour au lendemain, beaucoup ont besoin de soins de santé urgents. Au fur et à mesure que l’afflux continue, les équipes de l’OMS dans le gouvernorat d’Al-Hudaydah sont en état d’alerte, travaillant pour répondre aux besoins de ces personnes, y compris les femmes, les enfants et les personnes âgées qui sont les plus vulnérables face à des risques sanitaires potentiellement mortels,” a dit le Dr Nevio Zagaria, le Représentant intérimaire de l’OMS au Yémen.

(Interview : Tarik Jasarevic, porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...