Ukraine : l'ONU préoccupé par l'impact écologique des combats

Écouter /

Un bloc d’appartements frappé par un missile à Mykolaivka, dans la région de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine (2016) Photo:WFP/Abeer Etefa

Alors que le conflit s'intensifie dans l'est de l'Ukraine depuis le début du mois de janvier, l'ONU s'inquiète non seulement du sort des civils, mais aussi de l'impact des combats sur l'environnement.

Porte-parole du Haut-Commissaire aux droits de l'homme, Elizabeth Throssell, met en garde contre le risque d'une grave catastrophe écologique.

Elle explique notamment que les déchets chimiques d'une usine de phénol situé près du village de Novhorodske sont pris entre les positions du Gouvernement et des groupes armés.

Des tirs d'obus ont également eu lieu à Donetsk and Verkhniokalmiuska , près de deux systèmes de filtrage d'eau qui contiennent des tanks de chlore, et l'interruption de l'approvisionnement en courant à Avdiivka en raison des pilonnages fait que les eaux usées ne peuvent pas être pompées et sont en train d'être déversées dans l'environnement.

Alors que les systèmes d'approvisionnement en eau, en électricité et en chauffage sont régulièrement endommagés, la situation des civils est particulièrement préoccupante d'autant plus que les températures à cette époque peuvent atteindre moins 20 degrés Celsius.

Plus de 10 000 explosions ont été recensées dans la région de Donetsk pendant la seule journée du 1er février, les affrontements les plus sérieux ayant eu lieu dans les régions d’Avdiivka, de Yasynuvata et autour de l’aéroport de Donetsk.

Jeudi, devant le Conseil de sécurité, le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques a appelé la communauté internationale à se mobiliser pour éviter que la situation ne dégénère en une « catastrophe ».

(Extrait sonore : Elizabeth Throssell, porte-parole du Haut-Commissaire aux droits de l'homme)

 

XXXXX

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...