Somalie : l'UNICEF veut éviter une « catastrophe »

Écouter /

Avec les conséquences de la sécheresse, la Somalie serait au bord d'une nouvelle catastrophe humanitaire (Photo d'archives : UNICEF/ Kate Sandys).

Le Fonds des Nations unies pour l'Enfance (UNICEF) et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont appelé à « une augmentation conséquente et immédiate » de l'aide humanitaire octroyée à la Somalie. Pour ces deux organisations humanitaires de l'ONU, il faut agir sans plus tarder si l'on veut éviter une nouvelle « catastrophe » et prévenir ainsi une répétition de la famine qui avait tué 250.000 Somaliens il y a cinq ans.

Plus de six millions de personnes ont besoin d'aide et près de 950.000 enfants sont menacés de malnutrition aiguë. Parmi les enfants menacés de malnutrition aiguë, 185 000 pourraient faire face à une situation sévère, selon le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF). Mais ce chiffre pourrait aussi augmenter de 50% dans les prochains mois, a dit le porte-parole de l'UNICEF, Christophe Boulierac.

La sécheresse qui a touché les régions au nord de la Somalie depuis l'année dernière s'est maintenant répandue à l'ensemble du pays, menaçant les moyens de subsistances d'une population déjà fragilisée par des décennies de conflit. « Un nombre important de Somaliens sont actuellement dans une situation de disette», a déclaré dans un communiqué de presse, Steven Lauwerier, le représentant de l'UNICEF en Somalie.

(Interview : Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...