RDC : violences persistantes dans le Kasaï qui ont fait récemment une centaine de morts

Écouter /

Des casques bleus de la MONUSCO en patrouille en République démocratique du Congo. Photo ONU/Sylvain Liechti

Le Haut-Commissariat aux droits de l'homme s'est déclaré, ce mardi à Genève, préoccupé par le conflit persistant dans les provinces du Kasaï. Des violences marquées par un usage excessif de la force de soldats congolais et des atrocités commises par les milices Kamwina Nsapu. Depuis le 9 février dernier, ces affrontements entre milices et forces de sécurité dans la région de Tshimbulu auraient fait une centaine de morts.

 

Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme a exprimé son inquiétude face aux informations troublantes sur des tueries commises par des soldats en République démocratique du Congo. Les services du Haut-Commissaire Zeid soulignent qu'au moins 101 personnes ont été tuées entre le 9 et 13 février dernier à la suite de violences meurtrières dans les trois provinces du Kasaï, dans le centre de la RDC. Quelque 39 femmes piégées dans un incendie seraient parmi les morts.

A l'origine de ce cycle de violence dans le Kasaï, la mort d'un chef coutumier en août 2016, lors d'une opération de police. Ce dernier aurait contesté l'autorité des autorités centrales et provinciales. Suite à cela, des affrontements ont éclaté  entre miliciens de Kamwina Nsapu, proche du chef tué, et les FARDC, les forces armées congolaises, notamment dans la région de Tshimbulu, une ville située à environ 160 km au sud de Kananga, capitale du Kasaï-central.

L'ONU souligne que le nombre élevé de décès signalés récemment suggère un usage excessif et disproportionné de la force par les soldats gouvernementaux. Elle appelle les forces sécuritaires congolaises à agir dans le respect des normes acceptables du droit national et international.

Par ailleurs, les Nations Unies condamnent fermement les actions des miliciens, notamment le recrutement et l'utilisation d'enfants soldats.

(Mise en perspective : Alpha Diallo, Nations Unies/Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...