Pour l'UNESCO, la radio n'a jamais été aussi importante

Une présentatrice de Radio Shabelle, à Mogadishu en Somalie (2012) Photo: ONU/Tobin Jones

A l’occasion de la Journée mondiale de la radio 2017, l'UNESCO a appelé lundi chacun à développer le potentiel de la radio afin d’encourager les échanges et l’écoute nécessaires pour mettre en place la coopération qui permettra de relever les défis auxquels l’humanité tout entière est aujourd’hui confrontée.

Dans un message, la Directrice générale de l'UNESCO a indiqué que même si nous connaissons actuellement une révolution dans notre manière d’obtenir et de partager l’information, la radio n’a jamais été aussi dynamique, attrayante et importante.

Irina Bokova a rappelé que sur le chemin du travail, dans les foyers, au bureau ou dans les champs, que ce soit en temps de paix ou dans les situations de conflit ou d’urgence, la radio reste une source essentielle d’information et de savoir, touchant toutes les générations et les cultures.

La Directrice général de l'UNESCO a également évoqué l'importance considérable de la radio en vue de la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Irina Bokova a notamment souligné que le progrès des libertés fondamentales et la promotion de l’accès du public à l’information sont essentiels à la bonne gouvernance et à l’état de droit, ainsi qu’à un approfondissement du dialogue et de l’inclusion. Qu’il s’agisse de relever de nouveaux défis, de faire face au changement climatique ou de lutter contre les discriminations, la radio offre en temps réel un média accessible pour surmonter les clivages et renforcer le dialogue.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...