PAM/HCR : 2 millions de réfugiés dans 10 pays africains frappés par des pénuries alimentaires

Écouter /

Les réfugiés somaliens se sont rendus au Kenya, suite aux violences et aux pénuries alimentaires. (Photo : UNHCR / B. Bannon )

De graves pénuries alimentaires frappent quelque deux millions de réfugiés dans dix pays africains, ont averti lundi le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR).

Selon les deux agences, les rations alimentaires ont été considérablement réduites – dans certains cas jusqu’à 50 pour cent – au Cameroun, au Tchad, au Kenya, en Mauritanie, au Soudan du Sud et en Ouganda.

Aussi, les réfugiés au Burkina Faso, à Djibouti, au Burundi et en Éthiopie ont subi des réductions des aliments enrichis en micronutriments.

Le HCR et le PAM affirment que ces pénuries sont dues au manque de financement des opérations humanitaires et avertissent qu'elles pourraient empirer dans les mois à venir.

« Le monde est submergé par les besoins, les humanitaires mènent tant de fronts, dans tant de pays, avec des besoins sans précédent, c’est là la question » a expliqué Bettina Luescher, porte-parole du PAM, lors d'une interview a ONU Info.

« Les donateurs ont été très très généreux mais ils sont presents sur de nombreux fronts » a poursuivi la porte-parole.

Les agences signalent également que le nombre de réfugiés en Afrique a presque doublé en six ans, passant de 2,6 millions en 2011 à près de 5 millions en 2016.

Même si le financement des donateurs pour l’assistance aux réfugiés a augmenté au cours de cette période, il n’a pas suivi le rythme accéléré  des besoins.

“Nous devons néanmoins nous assurer que les gens obtiennent une bonne nutrition et que nous voulons particulièrement empêcher que les enfants souffrent de malnutrition aiguë”, a conclu Bettina Luescher.

(Extrait sonore : Bettina Luescher porte-parole du PAM; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...