Pakistan : le chef de l'ONU condamne un attentat contre un sanctuaire soufi

Écouter /

Dans la province du Sindh, au Pakistan, une mère essaie de protéger sa fille de quatre ans de la chaleur accablante. Photo PNUD/Hira Hashmey

Le Secrétaire général de l'ONU, a condamné jeudi un attentat perpétré contre des fidèles dans un sanctuaire soufi à Sehwan, dans la province du Sindh, au Pakistan, et revendiqué par l’Etat islamique d'Iraq et du Levant (EIIL), appelé aussi Daech.

Dans une déclaration transmise par son porte-parole, António Guterres a indiqué que cette dernière attaque fait suite à un attentat-suicide contre un rassemblement à Lahore lundi, à un attentat suicide contre un complexe gouvernemental dans la région tribale de Mohmand et à une attaque contre une camionnette transportant des juges à Peshawar mercredi.

Il a demandé à ce que les auteurs de ce dernier attentat soient traduits en justice rapidement, rappelant au passage l'appui qu'accorde l'ONU au gouvernement du Pakistan dans sa lutte contre le terrorisme dans le plein respect des normes internationales et des droits de l’homme.

António Guterres a également présenté ses condoléances aux familles des victimes et au gouvernement et au peuple du Pakistan et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...