OIT : un nouveau rapport met en évidence les atouts et les difficultés du télétravail

Écouter /

Une jeune femme consultant son téléphone portable à Washington, aux Etats-Unis. Photo Banque mondiale/Simone D. McCourtie

«Travailler en tout temps, en tout lieu» est une tendance à la mode et souvent mise en avant. Et un nouveau rapport conjoint OIT-Eurofound montre que le recours aux technologies de communication modernes favorise un meilleur équilibre global entre vie professionnelle et vie personnelle. Mais, dans le même temps, il estompe la limite entre travail et vie personnelle, avec parfois des conséquences sur la santé des travailleurs.

 

Parmi les atouts du télétravail, l'Organisation internationale du Travail met en avant le gain de temps et d'argent sur les transports, une plus grande autonomie et un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. En gros, une famille plus équilibrée.

De leur côté, les employeurs y voient surtout une réduction de l'espace de bureaux nécessaire, une plus grande motivation du personnel et une meilleure productivité.

Mais le document de l'OIT décèle une autre facette du télétravail car à forte dose, il peut facilement nuire à la santé, avec deux maux : stress et insomnie. En cause, un allongement de la durée du travail et un chevauchement entre le travail salarié et la vie privée qui entraînent forcément une intensification des tâches.

L'étude montre d'ailleurs que presque la moitié des employés très mobiles font état de niveaux élevés de stress, comparés à 25% chez ceux qui travaillent tout le temps au bureau. En outre, 42% des personnes travaillant en permanence à domicile et 42% des télétravailleurs très mobiles déclarent se réveiller plusieurs fois par nuit, alors qu'ils ne sont que 29% chez les personnes employées sur leur lieu de travail.

En conclusion, le rapport préconise un « droit à la déconnexion », comme le font déjà certaines entreprises qui imposent l'extinction des serveurs informatiques en dehors des heures de travail afin d'empêcher l'envoi de courriels pendant les temps de repos et les vacances.

(Mise en perspective : Alpha Diallo, Nations Unies/Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...