Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme lance un appel de fonds de 253 millions de dollars

Écouter /

Des fonctionnaires du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme discutent avec un membre de la communauté autochtone Chepang au Népal (archive) Photo: HCDH /Robert Few

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a lancé mercredi un appel de fonds de 253 millions de dollars pour 2017, exhortant les États et les bailleurs de fonds privés à soutenir sa capacité à travailler et à défendre les droits de l’homme pour tous, en tout point du globe.

Dans un communiqué de presse le Haut-Commissaire aux droits de l’homme a affirmé que notre monde est entré dans une période de profonde incertitude, s'alarmant du fait que dans de nombreux pays, les règles établies sont mises à mal – la xénophobie et les appels à la discrimination raciale et religieuse sont aujourd’hui monnaie courante et semblent même chaque jour gagner un peu plus de terrain et s’enraciner davantage.

Face à l'urgence de la situation, Zeid Raad Al-Hussein a appelé à investir dans les droits de l’homme y voyant un gage de prévention pour l’avenir – prévenir l’escalade des violations croissantes et les conséquences dévastatrices des conflits, ainsi que la capacité de rétablir la stabilité au sein de régions et de pays entiers en promouvant la justice pour tous.

À travers la soixantaine de bureaux qui le représentent sur le terrain et fort des partenariats conclus avec d’autres organisations dans le monde, le Haut-Commissariat aux droits de l’homme veille à ce que les principes relatifs aux droits de l’homme aient une réelle incidence sur la vie des populations.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...