Iraq : le Représentant spécial du Secrétaire général affirme que la libération du pays est proche

Écouter /

Jan Kubis, Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Eskinder Debebe

« Les jours du soi-disant califat de Daesh en Iraq sont comptés ». C'est ce qu'a déclaré, jeudi, le Représentant spécial du Secrétaire général dans ce pays.

Devant les Quinze, Jan Kubis a annoncé que dans un avenir proche les opérations de libérations du pays seront terminées, comme c'est le cas dans l'est de Mossoul. Il a toutefois averti que les combats demeureront un défi énorme dans la vielle ville, et que la crise humanitaire pourrait se prolonger pendant des années encore.

Jan Kubis a insisté sur l'importance d'appuyer la réconciliation nationale, et l'octroi de la justice, appelant notamment à rétablir le système juridique officiel, documenter les violations et les abus de manière efficace et efficiente et établir des mécanismes juridiques non-formels comme établir la vérité, créer des programmes de réhabilitation et de soins spécialisés pour les femmes ainsi que des programmes de dé-radicalisation pour enfants soumis à un endoctrinement extrémiste.

Le Représentant spécial a aussi jugé nécessaire de prêter attention aux besoins des minorités ethniques et religieuses qui ont été disproportionnellement affectées par le conflit.

Il a signalé que depuis 2003, l'Iraq a perdu plus de la moitié de sa population de minorités ethniques et religieuse, et a dit craindre qu´à moins d'une réaction adéquate, le processus ne se poursuive même après la défaite de Daesh.

(Extrait sonore : Jan Kubis, Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...