Guinée-Bissau : l'ONU préoccupé par la persistance de l'impasse politique

Écouter /

Modibo Touré, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Guinée-Bissau, lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Eskinder Debebe

Quatre mois, jour pour jour, après l'adoption de l'Accord de Conakry, la Guinée-Bissau demeure plongée dans l'impasse politique. Devant le Conseil de sécurité, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Guinée-Bissau s'est inquiété de l'aggravation de la crise institutionnelle dans le pays, appelant les partenaires internationaux du pays à continuer de faire pressions sur ses dirigeants pour assurer la mise en œuvre de l'Accord ainsi que de la feuille de route en six points prévue par la CEDEAO.

« À la dynamique du dialogue, du sens de la conciliation et de concession mutuelle qui ont caractérisé l'esprit et la lettre de l'Accord s'est substituée une logique de dissension et de polarisation des positions », a notamment déploré Modibo Touré qui s'est inquiéte´de l'instauration d'un « climat de méfiance » grandissant entre acteurs politiques, marqué par des « escalades verbales », des « accusations mutuelles » et des allégations de diverses natures

Ce dernier a aussi souligné que toute percée sur le plan politique sera de courte durée à moins de s'attaquer aux causes structurelles de l'instabilité.

(Extrait sonore : Modibo Touré, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Guinée-Bissau)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...