Afghanistan : nombre record de victimes civiles en 2016 selon l'ONU

Écouter /

Danielle Bell, directrice du bureau des droits de l’homme de la MANUA.(Photo: MANUA/Fardin Waezi)

Les attaques en Afghanistan par les talibans, l’État islamique d’Iraq et du Levant (ISIL / Da’esh) et les troupes pro-gouvernementales ont tué ou blessé plus d’enfants et d’autres civils en 2016 qu’à tout autre moment depuis que les Nations Unies ont commencé à les enregistrer, selon un nouveau rapport publié par l'ONU lundi.

Selon le « Rapport annuel de la MANUA 2016 Protection des civils dans les conflits armés », plus de 11.400 victimes civiles ont été confirmées l’année dernière – dont plus de 2.500 enfants, soit une augmentation de 24% par rapport à 2015.

Lors d’une conférence de presse à Kaboul, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, Tadamichi Yamamoto, a déclaré que le meurtre et la mutilation de milliers de civils afghans étaient “profondément angoissants et largement évitables ».

“Toutes les parties au conflit doivent prendre des mesures concrètes et immédiates pour protéger les hommes, les femmes et les enfants afghans ordinaires dont les vies sont brisées”, a déclaré Tadamichi Yamamoto, qui est également le chef de la Mission d’assistance des Nations Unies dans le pays.

Selon le rapport, sur les 3.498 personnes ont été tuées, 923 étaient enfants. Aussi 7.920 civils ont été blessés, dont 2 589 enfants.

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a déclaré que les chiffres des victimes représentaient les secteurs les plus vulnérables de la société en payant le prix le plus élevé.

“Les enfants ont été tués, aveuglés, paralysés – ou ont causé par inadvertance la mort de leurs amis – tout en jouant avec des munitions non explosées négligemment laissées par les parties au conflit”, a déclaré le Haut-Commissaire, dont le Bureau (OHCHR) travaille annuellement avec la MANUA pour produire le rapport.

En plus des chiffres, le rapport comprend un extrait d’entrevues avec les survivants de la violence.

 

(Extrait sonore : Danielle Bell, Directrice du Bureau des droits de l'homme pour la Mission de l'ONU en Afghanistan)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...