A Alep, en Syrie, le chef du HCR appelle à aider les réfugiés à cœur et à bras ouverts

Écouter /

Le Haut commissaire pour les réfugiés, Filippo Grandi, à Alepp, en Syrie.(Saisie d’image: HCR)

Le peuple syrien a besoin d’aide et nous ne pouvons pas les abandonner parce que la crise n’est pas terminée, a déclaré mercredi le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés lors d’une visite à Alep, en Syrie.

«Il y a très peu que l’on puisse dire – ces ruines parlent d’elles-mêmes. Quand vous voyez des vêtements d’enfants pendre par les fenêtres, des cuisines coupées en deux par des obus et des roquettes, c'est la vie réelle des gens interrompue par la guerre», a dit Fillipo Grandi.

« Vous parcourez des kilomètres et des kilomètres, vous voyez des maisons civiles détruites, des écoles détruites, des hôpitaux détruits. Tout a été ruiné », a expliqué le haut responsable onusien face à l'ampleur de la dévastation dont il a témoigné.

Le Haut-Commissaire a appelé à apporter une aide immédiate aux millions de Syriens qui reviennent recommencer leur vie parmi les ruines, «indépendamment de toute la politique autour de cette guerre ».

« Ils ont froid, ils ont faim, ils ont besoin de travailler pour gagner de l’argent, ils ont besoin des choses élémentaires dans la vie dans cette ville très ancienne » a-t-il précisé, soulignant qu’il fallait mettre les moyens pour subvenir aux énormes besoins.

Aussi le haut responsable a appele à ”une paix solide et viable, acceptée par tous” qui permettra la reconstruction.

«Regardez ces ruines. Les ruines de cette guerre. C’est de cela qu'ont fui les réfugiés de Syrie, à qui l'ont refuse à présent l'entrée [aux États-Unis] » s’est lamenté Filippo Grandi.

Le chef du HCR a exhorté à accueillir les réfugiés, tant de Syrie comme de la Somalie ou de l'Iraq, qui fuient les zones de conflits et qui ont besoin d'une protection, sans peur ni suspicion, mais « à cœur », « à esprit » et « à bras ouverts » tant que les conflits continuent.

« Le monde doit retourner à la solidarité », a affirmé Filippo Grandi.

(Extrait sonore : Filippo Grandi, Haut-Commissaire pour les réfugiés)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...