VIH: l’OMS livre une cargaison de médicaments antirétroviraux à la Libye

Des médicaments antirétroviraux . Photo: Sean Kimmons/IRIN

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mardi avoir fait acheminer une cargaison de médicaments antirétroviraux pour traiter les patients vivant avec le VIH en Libye.

La prévalence du VIH est en effet à la hausse depuis le début du conflit libyen en 2011

Une évaluation de l’OMS a montré un effondrement général des services de santé dans le pays, y compris un blocage de l’approvisionnement et de la distribution de médicaments.

Obligés de réduire leurs traitements thérapeutiques, les patients développent une résistance aux médicaments antirétroviraux de première nécessité, ce qui entraine par la suite une augmentation des taux de mortalité.

La Libye comptait 6.330 patients vivant avec le VIH en 2016. Cette même année, 10 adolescents sont décédés en raison de l’absence de médicaments antirétroviraux.

Suite à la demande du ministère libyen de la santé, l’OMS a fourni en décembre, suffisamment de médicaments antirétroviraux pour traiter 450 patients pendant 3 mois, et L’OMS travaille aussi en étroite collaboration avec le ministère pour rétablir les activités de traitement du VIH qui ont été arrêtées au début des hostilités

Un appel d’un montant de 1,2 million de dollars a également été lancé par l’OMS auprès des donateurs pour assurer un approvisionnement régulier en médicaments antirétroviraux pendant un an.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous Conflits, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...