Un expert de l’ONU se félicite de la décision des États-Unis de lever les sanctions économiques contre le Soudan

Écouter /

Barack Obama, Président des États-Unis, lors de son intervention devant l’Assemblée générale en 2015. Photo: ONU/Cia Pak

Le Rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l’homme et les sanctions internationales, Idriss Jazairy, s’est félicité, jeudi, de la décision récente prise par le Président américain Barack Obama de lever la plupart des mesures coercitives unilatérales ciblant le Soudan.

Pour Idriss Jazairy, en procédant à la levée des sanctions ciblant le Soudan après avoir adopté des décisions similaires concernant Cuba et l’Iran, le souvenir que laissera le Président Obama sera celui d’un leader ayant entendu les voix de la communauté internationale et des parties prenantes, en particulier celles des pauvres et des démunis qui, bien que non visés, étaient les victimes de telles sanctions.

La décision de l’Administration Obama de révoquer les sanctions a été  prise par voie d’ordre exécutif et ne nécessitait donc pas un débat au Congrès.

L’expert a noté que la décision du Président Obama reconnait le fait que le gouvernement du Soudan avait adopté des ‘actions positives’ au cours des six derniers mois. Il a encouragé les autorités soudanaises à intensifier leurs efforts en faveur de la paix et de la stabilisation et en vue de la promotion des droits de l’homme.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...