Syrie: l’UNESCO dénonce la déstruction du Tétrapyle de Palmyre

Écouter /

Le Tétrapyle de Palmyre, avant sa destruction. Photo: UNESCO/Winnie Denker

Le Tétrapyle de Palmyre, en Syrie, a été détruit, ainsi que plusieurs éléments du proscenium de l'amphithéâtre antique de ce site archéologique classé au patrimoine mondial, des destructions délibérées que confirment des images satellites publiées ce vendredi par l'UNITAR-UNOSAT. L'UNESCO condamne des actes de nettoyage culture et un nouveau crime contre l'humanité.

Les images satellites indiquent aussi qu'une exécution massive aurait eu lieu dans l'ancien théâtre de Palmyre, mais l'UNESCO n'a pas encore pu en confirmer le nombre, ni l'identité des victimes.

Mechtild Rössler, Directrice du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, explique l'importance historique et culturelle du Tétrapyle.

Oasis du désert de Syrie au nord-est de Damas, Palmyre abrite les ruines monumentales d’une grande ville qui fut l’un des plus importants foyers culturels du monde antique. Au carrefour de plusieurs civilisations, l’art et l’architecture de Palmyre unirent aux Ier et IIe siècles les techniques gréco-romaines aux traditions locales et aux influences de la Perse. Le site de Palmyre est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1980, et sur la Liste du patrimoine mondial en péril depuis 2013.

(Extrait sonore : Mechtild Rössler, Directrice du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...