Syrie: le Conseil de sécurité appelé à assurer la mise en œuvre des plans de livraison d'aide humanitaire

Écouter /

Distribution de kits d'hygiène à Alep. Photo UNFPA Syrie

Le Conseil de sécurité a fait le point, ce jeudi, sur la situation humanitaire en Syrie, l'occasion pour le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires a appelé, jeudi, le Conseil de sécurité à veiller à la pleine mise en œuvre des plans de livraison d'aide que l'ONU élabore chaque mois avant d'obtenir l'approbation des parties.

Stephen O´Brien a en effet indiqué qu'en dépit d'un taux important « d'approbation de principe », seulement 2 ou 3 convois mensuels ont réussi à atteindre leur destination ces trois derniers mois. L'ONU est pourtant prête à livrer de l'aide à des centaines de milliers de personnes, y compris dans les zones assiégées.

Le Secrétaire général adjoint a indiqué qu'en dépit des efforts du Groupe de travail sur l’accès humanitaire et de l'amélioration de la sécurité suite à l'entrée en vigueur du cessez-le-feu le 30 décembre, l'ONU « continue d'être bloqué à chaque tournant en raison de l'absence d'approbation au niveau central et local, des désaccords sur les routes d'accès et des violations des procédures agrées à chaque point de contrôle par les parties au conflit ».

Stephen O´Brien a expliqué que l'obtention de lettres de faciliation est nécessaire pour permettre aux travailleurs humanitaires de franchir les points de contrôle sans courrir le risque d'être abattu

« Sans vouloir sembler être sur la défensive, ce n'est pas à l'ONU ou aux ONG que revient la faute, mais au Gouvernement syrien et aux gouverneurs locaux. C'est vers eux qu'il faut diriger votre influence. Nous devons être autorisé à passer, pas comme une faveur mais comme un droit, et en sécurité. », a-t-il lancé.

(Extrait sonore : Stephen O´Brien. Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...