Syrie: 5,5 millions de personnes coupées d’accès à l’eau à Damas

Écouter /

Distribution de vivres à Damas. (archives) Photo:PAM. D. Elkassaby).

En Syrie, au moins 5,5 millions de personnes sont coupées d'accès à l'eau à Damas depuis le 22 décembre en raison des combats qui sévissent dans la région de Wadi Barada, d'où provient la grande majorité de l'eau consommée dans la capitale. L'eau n'est disponible que deux ou trois heures tous les 3 ou 4 jours.

Outre les pénuries, l'ONU s'inquiète du risque de propagation de maladies hydriques. Les autorités syriennes auraient enclenché un plan d'urgence pour répondre aux besoins les plus minimes de la population et l'ONU se mobilise également sur place.

Jens Laerke, porte-parole d'OCHA, explique notamment que l'ONU a réhabilité et équipé plusieurs puits dans et aux alentours de Damas afin de subvenir à environ un tiers des besoins en eau de la ville.

Depuis lundi, l'ONU a aussi commencé à utiliser des camions citerne pour alimenter 50 écoles classées prioritaires et certaines zones du Damas rural.

L'ONU appelle en outre les parties au conflit à ne pas cibler les infrastructures hydriques en raison des sérieuses conséquences que cela peut avoir.

(Extrait sonore : Jens Laerke, porte-parole d'OCHA)

 

Classé sous Conflits, L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...