Somalie: La mission de l'ONU condamne l'attaque d'Al-Shabaab contre un hôtel de Mogadiscio

Écouter /

Des extrémistes violents ont mené à plusieurs reprises des attentats à la bombe dans la capitale somalienne, Mogadiscio, comme le 25 août 2016, l’attentat à la voiture piégée contre l’hôtel Banadir Beach (Crédit photo: ONU/Somalie, archives)

La Mission d’assistance des Nations Unies en Somalie (UNSOM) a condamné l’attentat-suicide coordonné plus tôt ce mercredi dans un hôtel de Mogadiscio pour lequel Al-Shabaab a revendiqué la responsabilité. L'attentat aurait tué au moins une quinzaine de personnes.

Selon les Nations Unies, l’attaque contre l’hôtel Dayah (connu sous le nom de Dayax), aurait tué des dizaines de civils et de soldats somaliens, blessant bien d’autres. L’hôtel est situé près du palais présidentiel et est fréquemment visité par les parlementaires dans la capitale.

Joseph Contreras, le porte-parole de la Mission, a déclaré que l’attaque fournissait une nouvelle preuve des tentatives désespérées des extrémistes violents de faire dérailler le processus électoral en Somalie. En outre, il reflète la frustration des terroristes face à leur incapacité à saboter le vote récent pour les sièges dans les deux Chambres du nouveau Parlement somalien.

Évoquant la situation sur place, le porte-parole a souligné que les premiers intervenants sont arrivés à l’hôtel visé par l’attaque “assez rapidement et ont repris le contrôle de la situation.”

“Les derniers bilans dont nous disposons font état de 15 à 20 morts, dont certains étaient les assaillants eux-mêmes et certains des soldats somaliens”, a déclaré M. Contreras, ajoutant que peut-être environ la moitié étaient des civils et que parmi les dizaines de blessés, figuraient au moins cinq journalistes.

(Extrait sonore : Joseph Contreras, porte-parole de la Mission des Nations Unies en Somalie ; propos recueillis par Jocelyne Sambira)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...