Mali/Gao : Les patrouilles mixtes, une étape importante dans la mise en œuvre de l'Accord pour la paix

Écouter /

Processus de regroupement à Gao des mouvements armés signataires de l'Accord de paix. Photo : MINUSMA/Capture d’écran

La Mission multidimensionnelle des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a annoncé le démarrage imminent des «patrouilles mixtes» à Gao, dans le nord du Mali.

La MINUSMA, en coordination avec les membres de la médiation internationale, a déployé de nombreux efforts pour encourager et soutenir le gouvernement du Mali afin de s'assurer que les patrouilles mixtes soient opérationnelles le plus rapidement possible, conformément aux dispositions de l'Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali.

Ces patrouilles, qui regroupent les ex-groupes armés rivaux signataires de l'Accord pour la Paix et la Réconciliation, ont pour mission de contribuer à la sécurisation des régions du Nord du Mali.

Au 11 janvier, la MINUSMA dénombrait 200 membres des Forces Armées Maliennes (FAMa) regroupés au site du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) et 199 membres de la Plateforme et 182 membres de la CMA enregistrés pour les activités du MOC dans la région de Gao.

Ces patrouilles constituent une étape importante dans la mise en œuvre de l'Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali selon le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général au Mali, Koen Davidse, qui s’est rendu le 6 janvier 2017 à Gao pour se rendre compte de l'évolution du processus de regroupement des mouvements armés.  Le succès de l'opération à Gao montrera « qu'on peut concrétiser l'Accord de paix », a-t-il dit.

(Interview : Koen Davidse, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général au Mali. Propos recueillis par Assa Sakiliba, MIKADO FM)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...