Lanceurs d'alerte : un expert salue la commutation de peine de Chelsea Manning

Écouter /

L’Expert indépendant de l’ONU pour la promotion d’un ordre international démocratique et équitable s’est félicité mercredi de la réduction de la peine de prison de la lanceuse d’alerte américaine Chelsea Manning.

Cette dernière avait été condamnée à 35 ans de prison pour avoir divulgué des secrets militaires classifiés à Wikileaks. Sa peine a été commuée mardi par le Président des Etats-Unis, Barack Obama, et elle pourra sortir de prison au mois de mai.

Alfred de Zayas a cependant noté que de nombreux lanceurs d’alerte qui ont servi la cause des droits de l’homme demeurent emprisonnés dans de nombreux pays du monde et a invité les gouvernements du monde entier à mettre fin aux multiples campagnes de diffamation, de harcèlement et même de poursuites contre des lanceurs d’alerte.

Pour l'expert, les lanceurs d’alertes sont en effet des défenseurs des droits de l’homme dont la contribution à la démocratie et à l’état de droit ne peut être surestimée.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...