La FAO appelle à une gestion durable de l’eau pour pouvoir nourrir la planète d’ici à 2050

Écouter /

Des millions de familles d'agriculteurs dans les pays en voie de développement souffrent d'un manque d'accès à l'eau propre. Photo: FAO/Giulio Napolitano

Le Siège de l'ONU, a accueilli, mercredi, une réunion sur les interrelations entre l'eau et l'alimentation. A cette occasion, un représentant de l'’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a appelé à une gestion durable de l'eau, avertissant du risque d'une pénurie en eau pour cultiver suffisamment d'aliments pour nourrir la planète d'ici à 2050.

Selon le Coordinateur du programme stratégique régional de la FAO pour les régions du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord, au quotidien, une personne a besoin de 2 à 4 litres d’eau pour sa consommation, tandis qu’une famille a besoin de 40 à 400 litres pour les besoins domestiques comme la lessive.

Mais pour les besoins alimentaires et nutritionnels, il faut entre 2.000 et 5.000 litres par personne, selon le type d’alimentation, soit environ 1 litre par kilocalorie.

Alors que la population mondiale devrait franchir la barre des neuf milliards d’habitants d’ici à 2050, il faudra produire 50 à 60% d'aliments de plus pour nourrir la planète, ce qui implique d’avoir au moins 50% d’eau supplémentaire. Or les estimations indiquent que seulement jusqu’à 10% de plus pourra être mobilisé.

Pasquale Steduto a insisté sur la nécessité d’intensifier l’agriculture durable, d'améliorer l’efficacité dans l’utilisation des ressources, et d’accroître la disponibilité de l’eau, en recourant, par exemple, à des eaux usées traitées et à des usines de désalinisation.

Il a également souligné que la réduction du gaspillage des denrées alimentaires et la promotion de régimes alimentaires durables pourraient aussi contribuer à éliminer la pénurie d’eau.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous Environnement, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...