Iraq/Mossoul: 135.000 déplacés depuis le début des combats

Écouter /

Nashwan (centre), un déplacé de Mossoul, se blottit avec d’autres membres de sa famille dans une maison loin des lignes de front (Photo : UNHCR/Ivor Prickett)

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a indiqué mardi que l'intensification des combats dans la ville iraquienne de Mossoul, le 29 décembre 2016, a provoqué une augmentation du nombre de personnes nouvellement déplacées dans l’est de la ville. Ainsi, le 2 janvier seulement, quelque 4 000 personnes ont été déplacées – l’un des plus grands mouvements journaliers de personnes depuis le début de la crise le 17 octobre dernier.

Selon l’OCHA, 135.500 civils sont actuellement déplacés, avec une augmentation de près de 10.000 personnes au cours de la dernière semaine. Quelque 15.700 rapatriés et des centaines de milliers de résidents très vulnérables dans les zones nouvellement accessibles nécessitent également une aide humanitaire.

Les personnes nouvellement déplacées migrant en grande partie vers le sud et l’est, où des camps gérés par le gouvernement et les partenaires humanitaires accueillent les nouveaux arrivants et une aide humanitaire supplémentaire est fournie. Les gens cherchent également à s’abriter avec des amis et des membres de leur famille dans les quartiers plus à l’est des régions de première ligne, comme Gogchaly.

L’accroissement des activités militaires à Mossoul signifie aussi que le taux de victimes de traumatismes reste extrêmement élevé, particulièrement près des lignes de front.  Au cours de la dernière semaine «683 personnes ont été transférées de Mossoul vers des hôpitaux à Erbil et Dahuk, et la semaine précédente, on dénombrait 817 cas de traumatisme sur une base hebdomadaire » a indiqué Jens Laerke, porte-parole de l'OCHA, lors d'un point de presse à Genève.

(Extrait sonore, Jens Laerke, porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires, Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...