Gambie : la diplomatie préventive a empêché une crise humanitaire, salue le Coordinateur humanitaire de l'ONU pour la région

Écouter /

Tobi Lanzert, Coordinateur humanitaire de l’ONU pour le Sahel. (Photo: ONU/Rick Bajornas)

Le Coordinateur humanitaire de l'ONU pour le Sahel a félicité la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS) pour la diplomatie préventive qu’ils ont conduite et qui a permis un transfert pacifique du pouvoir en Gambie.

En l’espace d’une semaine, 45.000 personnes ont fui la Gambie vers le Sénégal et 7.000 autres sont parties vers la Guinée Bissau, a précisé le Coordinateur lors d'une conférence de presse au Siège de l'ONU à New York.

« Ce n’est pas un nombre très grand mais proportionnellement par rapport à la taille de la population de la Gambie, ce fut un énorme mouvement de population », a dit le Coordinateur qui a indiqué que les populations rentrent désormais dans leur pays.

« Il y a eu un sentiment de soulagement au sein de la communauté humanitaire sur le fait qu’il n’ait pas eu une autre crise et je pense que cette diplomatie préventive menée par la CEDEAO et l’ONU a vraiment fonctionné », s’est réjoui Tobi Lanzer.

 

(Extrait sonore: Tobi Lanzer, Coordinateur humanitaire de l'ONU pour le Sahel ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

 

 

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...