Gambie : la CEDEAO prête à envoyer des troupes pour faire respecter le résultat des élections

Écouter /

Mohamed Ibn Chambas, Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique de l'ouest, lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Rick Bajornas

Si cela s'avère nécessaire, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest est prête à envoyer des troupes en Gambie pour y faire respecter le résultat des élections présidentielles du 1er décembre.

C'est ce qu'a indiqué ce vendredi, devant le Conseil de sécurité, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique de l'ouest qui a indiqué qu'une délégation de haut niveau de la CEDEAO est retournée à Banjul ce vendredi, 13 janvier pour convaincre le Président Yahya Jammeh de respecter le résultat des élections, qui donnait Adama Barrow pour vainqueur, et de se désister.

Mohamed Ibn Chambas a signalé que l'intention de cette délégation est « de ne laisser aucun doute quant à sa détermination d'utiliser tous les moyens nécessaires, y compris le recours à la force, pour que la volonté du peuple gambien soit respectée ».

« Si elle l'estime nécessaire, a-t-il ajouté, la CEDEAO compte solliciter l'appui du Conseil pour la paix et la sécurité de l'Union africaine ainsi que l'approbation officielle du Conseil de sécurité pour déployer des troupes en Gambie ».

Le Représentant spécial a souligné que l’UNOWAS appui pleinement les efforts de médiation de la CEDEAO qui continue d'examiner toutes les options pour assurer un transfert pacifique du pouvoir.

Devant les Quinze, Mohamed Ibn Chambas s'est aussi inquiété du possible report des élections prévues en février en Guinée en raison du manque de consensus entre le parti au pouvoir et l'opposition sur le mode de scrutin.

Il a par ailleurs appelé à appuyer la consolidation de démocratie au Burkina Faso qui se trouve dans une région volatile du point de vue sécuritaire. Le Représentant spécial s'est d'ailleurs inquiété des récents évènements en Côte d'ivoire où des membres de l'armée ont tenté de prendre le contrôle de la ville de Bouaké.

(Extrait sonore : Mohamed Ibn Chambas, Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique de l'ouest)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...