Gambie : 45 000 personnes auraient quitté le pays

Écouter /

Des vivres acheminés dans la region de Ziguinchor, au Senegal, à l’intention des réfugiés gambien. Photo: © UNHCR/Hélène Caux

Face à l'incertitude politique en Gambie, environ 45 000 personnes auraient quitté le pays pour se rendre au Sénégal.

Ces derniers chiffres des autorités sénégalaises ont été rapportés par le Haut-Commissariat pour les réfugiés qui signale que davantage encore pourraient prendre la fuite car la situation demeure tendue, d'autant plus que des troupes sénégalaises et d'Afrique de l'Ouest sont entrées dans le pays hier, jeudi.

La Gambie est plongé dans une crise politique depuis que l’ancien Président de la Gambie, Yahya Jammeh, a refusé de reconnaître les résultats du l'élection présidentielle du 1er décembre donnant Adama Barrow pour vainqueur.

Ce dernier a prêté serment le 19 janvier dans les locaux de l'Ambassade gambienne à Dakar.

Le jour même, le Conseil de sécurité adoptait une résolution demandant à Yahya Jammeh de transférer le pouvoir au Président Adama Barrow, au plus tard ce 19 janvier 2017, conformément à la Constitution gambienne.

(Interview : Administratrice principale régionale chargée de l’information publique du HCR à Dakar, Hélène Caux. Propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...