Centrafrique: l’ONU condamne l’attaque meurtrière contre des Casques bleus dans le sud-est du pays

Écouter /

Un policier de la MINUSCA (archive) Photo: ONU/Nektarios Markogiannis

Deux Casques bleus ont été tués mardi après-midi en République centrafricaine, alors qu'ils assuraient l'escorte d'un convoi de camions.

Cette attaque a été fermement condamnée par le Représentant spécial du Secrétaire général dans le pays, Parfait Onanga-Anyanga, qui a averti qu'aucune revendication ne saura justifier que des individus dirigent leurs griefs contre des Casques bleus dont la présence sur le sol centrafricain n'a d'autre objectif que d'aider le pays à sortir de l'engrenage de la violence.

Le porte-parole de la MINUSCA, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine indique l'attaque, qui a également fait deux blessés, dont un dans un état grave, s'est déroulée à environ 60 km à l’ouest de la ville d’Obo, dans le sud-est du pays.

Vladimir Monteiro précise que l’incident est survenu alors que les Casques bleus assuraient l’escorte d’un convoi de camions transportant du fuel de la localité de Zemio à destination d’Obo. Les auteurs de l’attaque se sont ensuite enfouis dans la brousse.

(Extrait sonore : Vladimir Monteiro, porte-parole de la MINUSCA)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...