António Guterres s'engage à poursuivre l'abolition de toutes les armes de destruction massive

Écouter /

La Conférence sur le désarmement entame ses travaux à Genève. Photo: ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s'est engagé, mardi à poursuivre activement l’abolition de toutes les armes de destruction massive et la réglementation stricte des armes classiques.

Dans un message diffusé à l'occasion de l'ouverture, à Genève, des travaux de la Conférence sur le désarmement, António Guterres s'est dit déterminé à parvenir à un monde exempt d’armes nucléaires

a souligné que le désarmement peut jouer un rôle important pour mettre fin aux conflits existants et prévenir le déclenchement de nouveaux affrontements et a promis de

La Conférence est le seul organe multilatéral de négociation sur le désarmement, et António Guterres a affirmé que le monde attend d’elle qu’elle fournisse des solutions rationnelles et diplomatiques, qu’elle promeuve la sécurité par une action pacifique et crée les instruments nécessaires pour développer la confiance et la stabilité internationale.

La Conférence sur le désarmement, qui compte 65 membres, a été créée en 1979 en tant que forum unique de négociation multilatérale en matière de désarmement. Elle n’est pas officiellement un organe des Nations Unies mais fait néanmoins rapport chaque année, ou plus fréquemment s’il y a lieu, à l’Assemblée générale des Nations Unies.

La Conférence se concentre notamment sur le désarmement nucléaire, la prévention d’une course aux armements dans l’espace et les nouveaux types d’armes de destruction massive, y compris les armes radiologiques.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

 

XXXX

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...