En 2016, la FAO a aidé 20 millions de personnes dans 70 pays

Écouter /

En 2016, les programmes d’urgence de la FAO ont permis d’aider plus de 20 millions de personnes dans 70 pays touchés par des crisse. Sauver et reconstruire les moyens de subsistance, accroître la résilience, appuyer la production alimentaire d’urgence, protéger le bétail, réhabiliter l’infrastructure, augmenter les revenus, améliorer la nutrition, améliorer la réponse et renforcer la coordination sont certains des défis auxquels font face la FAO.

Selon Dominique Burgeon, Directeur de la Division urgence et réhabilitation de la FAO. l'année 2016 a été très active sur le plan humanitaire. Dans les crises prolongées comme en Iraq ou en Syrie, la sécurité alimentaire est plus que préoccupante et le secteur agricole continue de s'effondrer. Dans des pays comme le Soudan du sud. par exemple, des centaines de milliers de personnes sont au bord ou en situation de famine.

2016 a aussi été marquée par l'impact du phénomène El Niño qui a créé une situation très préoccupante pour la sécurité alimentaire de dizaine de milliers de personnes à travers le monde, comme en Papouasie Nouvelle Guinée, dans certaines régions d'Amérique centrale ou encore dans la Corne de l'Afrique, tout particulièrement en Éthiopie, et en Afrique austral, notamment  dans le sud de Madagascar où des populations sont au bord de la catastrophe au niveau de la sécurité alimentaire.

La FAO s’est également mobilisé suite au passage de l'ouragan Matthew en Haïti. Avec le ministère de l’Agriculture, la FAO a distribute dese semences aux populations pour leur permettre de se préparer pour l’hiver.

Pour lui, le secteur agricole est important et les enjeux sont énormes non seulement en matière d'aide d'urgence mais aussi en matière de renforcement de la résilience de toutes ces populations, ''si on veut être capable d'éradiquer la faim d'ici 2030 et aussi être capable de créer les conditions qui nous permettront de nourrir une planète d'environ 9 milliards de personnes d'ici 2050''

Pour 2016, la FAO n'a pu que mobiliser 27% des financements requis et a pu aider environ 20 millions de personnes à travers le monde. Pour 2017 les appels de fonds se chiffrent à 1 milliard de dollars pour le secteur agricole afin d'aider 40 millions de personnes dans 70 pays

''Il faut que nous nous mobilisons encore d'avantage pour appuyer toutes ces populations à travers le monde qui sont en situation d'insécurité alimentaire mais aussi renforcer la capacité des populations à anticiper les catastrophes, absorber les chocs et ainsi renforcer la résilence de ces populations'' a-t-il ajouté

(Interview : Dominique Burgeon, Directeur de la Division urgence et réhabilitation de la FAO; propos recueillis par Florence Westergard)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...